Vous êtes ici
Fête des morts
Halloween

« Le commencement du siècle où nous sommes fut beaucoup plus légendaire qu’on ne le croit généralement. […] Je parle de la légende des conteurs, des récits qui endorment ou passionnent la veillée, des choses poétiques, bizarres, surnaturelles ».La Vampire de Paul Féval, édition 1891.

 

Propice aux contes et aux légendes, le temps qui clôt le mois d’octobre et introduit celui de novembre n’appartient pas tout à fait aux réel ni au fantastique. Pendant cette période automnale, de la nuit Halloween au jour des morts, deux mondes s’entremêlent. Du roman au précis de magie maléfique, Hachette BnF transporte les esprits avides de merveilles dans des décors ténébreux, et met à l’honneur quelques-unes de ces créatures sépulcrales qui s’extirpent un temps de leur monde pour menacer les vivants inquiets.

 

Avec La Vampire, Paul Féval plonge dans un Paris tourmenté, en 1804, par les disparitions de riches jeunes hommes de passage dans la - pourtant paisible - capitale. Paris tremble autant qu’elle s’amuse d’une rumeur qui enfle, un vampire sévirait en bord de Seine. Le narrateur ouvre son récit sur une certitude, comme point de départ de son histoire : ce vampire existe, « que ce fût un monstre fantastique comme certains le croyaient fermement, ou une audacieuse bande de malfaiteurs. ». Le roman remonte la trace de la belle et marmoréenne Addhéma, entre intrigue politique et mystère surnaturel.

 

Paris, toujours, mais souterrain cette fois-ci ; Élie Berthet publie Les Catacombes de Paris d’abord sous forme de feuilleton littéraire, au fil d’un récit à suspens morcelé par le fatidique « la suite à demain », qui a causé tant d’impatience. Réunit en plusieurs tomes, le roman noir arpente les labyrinthes des catacombes à la recherche du ravisseur d’une jeune femme, personnage exceptionnel habitant l’ossuaire parisien dont il connaît les moindres secrets et cachettes.

 

Dans la mythologie des créatures fantastiques horrifiques, le spectre traverse la littérature. 1879, Le Cavalier Fantôme s’incarne dans « un squelette humain aux proportions gigantesques » monté sur un cheval blanc. Sous la plume d’un certain M.-O. Rolfe, « l’esprit guerrier » décime une tribu indienne du nord-ouest des États-Unis. Les chapitres aux noms glaçant (« le péril », « l’arrêt de mort », « le spectre »…) s’enchaînent dans un univers fantastique où les aventures exceptionnelles tantôt d’un chasseur et tantôt de sa jeune fille se croisent mystérieusement.

 

Invocations, conjurations et renvois d’esprits maléfiques… L’édition de 1900 des Vrais Secrets de la Magie Noire, par Alexandre Legran, tranche avec la fiction et s’applique à décrire par le détail « la véritable manière de faire les pactes […], recettes infernales et œuvres démoniaques ». L’ouvrage fournira aux plus anxieux quelques solutions originales pour se protéger et célébrer les créatures fantastiques en toute quiétude.

La vampire
La vampire
Les Catacombes de Paris
Les Catacombes de Paris
Le cavalier fantôme
Le cavalier fantôme