Vous êtes ici
Anton Messmer, fondateur du magnétisme animal
Auteurs
Anton Messmer, fondateur du magnétisme animal

Franz Anton Mesmer, né en 1734 en Allemagne, est le fondateur du magnétisme animal, ou “mesmérisme”, doctrine selon laquelle on pourrait soigner les affections - notamment nerveuses - grâce au magnétisme. Les êtres vivants seraient soumis à un fluide universel qui régulerait leurs interactions entre eux et avec les planètes. Le mesmérisme eut une grande influence dans l’histoire de la médecine.

 

Quand il présente sa thèse, Mesmer explique théoriser une faculté inhérente à l’homme même ; Guide du magnétiseur, ou Procédés magnétiques, d'après Mesmer, Puységur et Deleuze Je n’emprunterai pas à la riche bibliothèque du magnétisme l’histoire de cette précieuse faculté, que possède l’espèce humaine depuis qu’elle existe : le cadre de cette brochure ne le permet pas.” p1

 

Dans le Mémoire de F. A. Mesmer sur ses découvertes (Éd.1798-1799), Mesmer n’hésite pas à faire son autopromotion, présentant le mesmérisme comme une véritable révolution scientifique “J'ose me flatter que les découvertes que j'ai faites et qui sont le sujet de cet ouvrage, reculeront les bornes de notre savoir en physique, autant que l'invention des microscopes et des télescopes l'a fait par rapport aux tems (sic) qui nous ont précédés” p6 et rapportant les effets de sa doctrine auprès de ses patients : “Un grand nombre de malades qui, pendant 10 à 12 années consécutives, avoient (sic) éprouvé les effets salutaires de cette méthode, et des personnes instruites qui se livroient (sic) à cette pratique bienfaisante, me rendirent une justice entière.” p 11

 

Dès lors, le mesmérisme se répand à travers toute l’Europe et devient un véritable phénomène de société, selon l’idée que “La démarcation entre le possible et l’impossible est toujours flottante, et particulièrement à de certaines époques de succès.” Mesmer et le magnétisme animal p 11. Reste que si la thèse de Mesmer a ses partisans, comme on le lit dans Mesmer et le magnétisme animal Aussi le merveilleux parut alors tout naturel” p10, le mesmérisme a aussi ses détracteurs. Ainsi, l’effet de mode dissipé, la popularité de Mesmer se heurte à la circonspection qui retombe peu à peu sur le magnétisme animal. On lit dans la préface de la quatrième édition du Mémoire de F. A. Mesmer, sur ses découvertes : “Ce mémoire de M le docteur Mesmer parut (sic) dans l’année 1778 ; il fut rapidement enlevé, principalement par les étrangers ; il est devenu forty (sic) rare.” p5, donnant au mesmérisme un aspect plus ésotérique…

 

Mesmer et le magnétisme animal (Éd.1853)
Mesmer et le magnétisme animal...
Mémoire de F. A. Mesmer sur ses découvertes (Éd.1798-1799)
Mémoire de F. A. Mesmer sur ses...