Vous êtes ici
Nouveauté
Berthe Flammarion et son « Histoire très vraie de trois enfants courageux »

« À vous, joyeux enfants, qui n’avez pas encore souffert, et à vos aimés qui deviennent hommes, je dédie ce livre.

Que la lutte qui attend tout être dans la vie soit supportée vaillamment par tous comme elle le fut par les trois enfants courageux.

Ainsi acceptée, elle vous rendra bons et forts. »

La préface d’Histoire très vraie de trois enfants courageux

Céline « Berthe » Flammarion, la sœur méconnue de l’éditeur Ernest et de l’astronome Camille, naît à Montigny-le-Roi, dans l'actuelle commune de Val-de-Meuse (Haute-Marne) en 1842. Elle passe une paisible jeunesse dans son petit village natal où ses parents tiennent une mercerie. Madame Flammarion se marie avec un photographe, Alexandre Louis Martin, en 1864 et le couple s’installe finalement à Paris après la faillite de l’affaire familiale.

C’est dans la capitale qu’elle publie le livre semi-autobiographique Histoire très vraie de trois enfants courageux en 1887 chez la maison d’édition de son frère. Cet ouvrage raconte l’enfance des trois petits Flammarion et les épreuves qu’ils ont vécues ensemble tandis que le commerce de leurs parents tombait en ruines.

En s’adressant à un public jeune, Berthe Flammarion entend fournir une œuvre édifiante, où les valeurs d’honnêteté, de travail et de solidarité familiale sont incarnées par ses personnages. Une œuvre morale, donc, qui met au second plan la richesse et le confort matériel.

Elle reparaît plusieurs fois à de nombreuses reprises depuis la fin du XIXe siècle, le plus souvent dans une version richement illustrée par Alfred Montader. Berthe Flammarion poursuivra son œuvre en s’intéressant aux enjeux de l’éducation des jeunes filles à travers son livre Les idées d’Odette, publié en 1925.

Histoire très vraie de trois enfants courageux
Histoire très vraie de trois...
Les idées d'Odette, roman
Les idées d'Odette, roman...