Vous êtes ici
Histoire
Le 350e anniversaire de Britannicus, tragédie de Jean Racine en 5 actes

« L'impatient Néron cesse de se contraindre :

Las de se faire aimer, il veut se faire craindre...»

 

Britannicus, Acte I

 

Britannicus, la célèbre pièce de théâtre du dramaturge Jean Racine, vient de souffler sa 350ème bougie, en occupant toujours une place importante dans l’imagination artistique française. En effet, cette œuvre, dont l’intrigue se déroule au sein de l’antiquité romaine, reste une des rares pièces de théâtre du 17e siècle qui sont à la fois étudiées par des milliers de lycéens et aussi fréquemment mises en scène chaque année.

 

« J’embrasse mon rival, mais c’est pour l’étouffer... »

 

Britannicus, Acte I

 

L’intrigue du drame s’inspire de l’histoire vraie de Britannicus, le fils de l’empereur romain Claude au Ier siècle avant J.-C. Les vers de Racine racontent une histoire de famille, de politique, d’amour, et de pouvoir, à travers une rivalité entre Britannicus et son frère adoptif Néron.

 

« Cette offense en son cœur sera longtemps nouvelle.

Il n'est point de secrets que le temps ne révèle... »

 

Britannicus, Acte IV

 

Cette tragédie est rédigée pendant une période particulièrement importante en ce qui concerne le développement du théâtre comme forme d’art en France. Publiée la même année que Tartuffe de Molière, la pièce s'inscrit dans une tendance de plus en plus répandue de divertissement spectaculaire pendant le règne de Louis XIV.


 

Britannicus, tragédie (Éd.1868)
Britannicus, tragédie (Éd.1868)